Le Renouveau Spirituel_Part6: Le vol du Séraphin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Renouveau Spirituel_Part6: Le vol du Séraphin

Message par Admin le Jeu 25 Juil 2013 - 0:49

Bonjour,
NB : les (*) montrent un lien cliquable; Exemple : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La création divine est peuplée d'êtres terrestres et célestes, de sagesse, d'intelligence, de rang bien différents.
Pour le céleste, l'armée des cieux est peuplée d'êtres invisibles, d'esprits, d'anges, d'archanges, de chérubins, de séraphins et d'autres entités dont nous ignorons les noms.

Dans l'expression commune tout ce qui est relatif à ce monde invisible est appelé «ange» ou «esprit» et sans discernement beaucoup d'erreurs peuvent se glisser dans notre compréhension des textes.
Deux exemples :
• Dans la vie du roi Saül, on peut lire qu'un démon est appelé « l'esprit de Dieu (*) » et si l'on fait une lecture littérale nous entrons dans une confusion.
• Parlant de la dernière trompette, l'écriture dit :
- 1Th 4:16  Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange (*), et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement.
- 1Co 15:52  en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés.


Le livre de l'Apocalypse de Jean pour cette dernière trompette montre:
Ap 10:7  mais qu’aux jours de la voix du septième ange, quand il sonnerait de la trompette, le mystère de Dieu s’accomplirait, comme il l’a annoncé à ses serviteurs, les prophètes.

Ainsi Paul parle d'un archange mais Jean parle d'un ange pour la même entité céleste.
Donc cet ange cité en Apocalypse est en fait un archange, y compris les six autres.
Il y a par conséquent sept archanges qui sont mentionnés par Jean sous le nom «d'anges» et qui sonneront chacun d'une trompette.
Ces sept archanges sont encore les sept cornes et les yeux qui sont sur l'agneau, les sept lampes ardentes qui brûlent devant le trône de Dieu et qui sont les sept esprits de Dieu parcourant la terre. Ils sont aussi les sept étoiles dans la main droite du Seigneur et les sept anges des sept Églises.
Démonstration :
les sept lampes ardentes sont les sept archanges (*):
Ap 4:5  Du trône sortent des éclairs, des voix et des tonnerres. Devant le trône brûlent sept lampes ardentes, qui sont les sept esprits de Dieu.
Ap 5:6  Et je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des vieillards, un agneau qui était là comme immolé. Il avait sept cornes et sept yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre.
Ap.8:2  Et je vis les sept anges qui se tiennent devant Dieu, et sept trompettes leur furent données.


Certains pensent à tort que les sept esprits sont des qualités ou facettes de l'Esprit de Dieu.
Il n'en est rien, ce sont sept archanges à qui l'on donnera sept trompettes.
Ainsi, si l'on rencontre familièrement les noms de Satan, de démons, d'anges et d'esprits, rares sont les occasions où l'on utilise les noms de séraphins, de chérubins ou d'archanges.
Néanmoins, leur rôle n'est pas des moindres dans le déroulement du plan divin où ils sont toujours présents, agissant envers ceux qui doivent hériter du salut selon qu'il est écrit :
Hébreux 1:13  Et auquel des anges a-t-il jamais dit : Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied ? 14  Ne sont-ils pas tous des esprits au service de Dieu, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut ?
◘ Les anges cités dans ce verset composent l'ensemble du corps de l'armée céleste mandaté au salut de l'humanité, il ne peut ici s'agir d'entités malignes.
◘ Il y a un autre corps des d'anges, soit le tiers de la totalité des anges qui sont des anges rebelles. Ils ont pour autorité Satan, qui selon l'Écriture est un ancien chérubin.
En appellation commune on dit Satan et ses démons.
L'apôtre Paul sépare ces anges rebelles en dominations, autorités, princes, esprits méchants dans les lieux célestes. Ephésiens 6:12 Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang,
mais contre les dominations, contre les autorités,
contre les princes de ce monde de ténèbres,
contre les esprits méchants dans les lieux célestes.
Observons en effet dans ce verset que l'apôtre Paul parle de «lutter (*) contre...»

L'écriture révèle des noms propres donnés à deux «anges», dans la bible de 66 livres.
Il s'agit de Mikaël ou Michel (*) et de Gabriel (*). Michel est un archange (*), un chef des anges.
◘ Michel est plus spécifiquement l'un des principaux chefs selon Daniel 10:13 Le chef du royaume de Perse m’a résisté vingt et un jours ; mais voici, Micaël, l’un des principaux chefs, est venu à mon secours, et je suis demeuré là auprès des rois de Perse.
Cela confirme bien qu'il existe plusieurs archanges, Michel est certainement le plus éminent d'entre eux.
◘ Gabriel n'est pas des moindres, mais les textes n'expriment pas clairement son rang. A cause de son éminence, on le place par défaut au rang des archanges.
Ce rang d'archange (*) n'est pas anodin car il atteste de l'existence d'une hiérarchie dans l'armée céleste, où tous n'ont pas la même place, la même responsabilité, la même autorité, la même puissance dans les cieux.
L'armée céleste réponds à un fonctionnement ordonné et le modèle humain le plus prononcé pour en saisir les rouages, c'est le système de l'armée terrestre avec son protocole, sa hiérarchie, son système de grades allant du Chef de l'armée, aux Généraux jusqu'au soldats.

Dans les rangs de cette hiérarchie céleste, nous allons nous limiter à des visions célestes de trois témoins biblique, savoir Isaïe, Ézéchiel et Jean qui parlent des chérubins (*) et des séraphins (*) .

I] LES CHÉRUBINS
Ces derniers sont mentionnés la première fois agissant puissamment en qualité de gardiens de l'arbre de vie dans le livre de la Genèse.
Par la suite, on les retrouve dans le tabernacle terrestre de Moïse où ils sont reproduis artistement travaillés sur les tapis de fin lin retords et d'étoffes, sur le voile bleu pourpre et cramoisi.
On les voit encore sous forme de deux représentations d'or battu posées sur le propitiatoire de l'arche placée dans le Saint des saints.
Au temps du roi Salomon, les deux chérubins sont faits de bois d’olivier sauvage couvert d'or en stature debout.
Dans le tabernacle et dans le temple, ils furent fabriqués avec deux ailes, cependant Ézéchiel les voit dans le céleste avec quatre ailes et il en donne une description que nous pouvons découvrir ici: Ezéchiel1 (*)

En descriptif sommaire:
♦ Ils sont quatre, possèdent chacun quatre ailes, ont chacun quatre face, des pieds, des mains.
♦ Il existe, une roue de chrysolite appelée tourbillon auprès de chacun d'eux dans laquelle réside leur esprit.
♦ Aucun d'entre eux ne s'exprime de façon audible.
♦ Au dessus d'eux, il y a un ciel, et au dessus de ce ciel il y a un trône et sur le trône il y a une ressemblance d'homme. Ézéchiel nomme cette vision « l'image de la gloire de l' Éternel ».

Dans un ordre de degré décroissant on retrouve:
1) Le personnage assis en forme d'homme (image de la gloire de l'Éternel), au dedans et entouré d'airain poli des reins jusqu'en haut.
2) Le trône de saphir.
3) Le ciel sous le trône de cristal resplendissant
4) Les quatre chérubins sous le ciel
5) Une roue en chrysolithe au côté de chaque chérubin

En terme de position, les chérubins sont sous l'Éternel des armées, le Dieu d'Israël.
Textes du livre d'Ézéchiel (*):
Eze 1:22  Au-dessus des têtes des animaux, il y avait comme un ciel de cristal resplendissant, qui s’étendait sur leurs têtes dans le haut.
Eze 1:26  Au-dessus du ciel qui était sur leurs têtes, il y avait quelque chose de semblable à une pierre de saphir, en forme de trône ; et sur cette forme de trône apparaissait comme une figure d’homme placé dessus en haut.
Eze 1:27  Je vis encore comme de l’airain poli, comme du feu, au dedans duquel était cet homme, et qui rayonnait tout autour ; depuis la forme de ses reins jusqu’en haut, et depuis la forme de ses reins jusqu’en bas, je vis comme du feu, et comme une lumière éclatante, dont il était environné.
Eze 10:1  Je regardai, et voici, sur le ciel qui était au-dessus de la tête des chérubins, il y avait comme une pierre de saphir ; on voyait au-dessus d’eux quelque chose de semblable à une forme de trône.

A noter que:
◘ la vision de l'Éternel, le Dieu d'Israël au Sinaï montre qu'il est au dessus d'un ouvrage de saphir, le même matériaux symbolisant le trône de la vision d'Ézéchiel. Exode 24:10  Ils virent le Dieu d’Israël ; sous ses pieds, c’était comme un ouvrage de saphir.
◘ Moïse dans le service du tabernacle rencontrait l'Éternel du haut du propitiatoire, entre les deux chérubins placés sur l'arche du témoignage.
◘ Le matériau symbolisant l'Éternel le Dieu d'Israël, assis sur le trône de saphir est l'airain poli.
En noblesse de matériau, l'airain est un alliage de métaux alors que l'argent et l'or sont des métaux précieux. Notons d'emblée que cet alliage est un matériau moins pur que les métaux précieux et les pierres précieuses ?
Par ailleurs, l'Éternel des armée, Dieu d'Israël, symbolisé par l'airain poli est assis sur un trône en pierre précieuse, le saphir.
Le matériau symbolisant le trône est donc plus précieux que le matériau symbolisant le personnage ce qui sous entends que l'autorité et la gloire du personnage sont données par le trône et non point par l'autorité propre du personnage.
Il semble bien plus ici que ce personnage est établi en autorité par plus grand que lui et il se voit bien en qualité «d'ange médiateur» selon la notion hébraïque du terme.
Les anges médiateurs sous l'AT (*):
Une portion d'article parut sur le site Vérité ou Tradition ? avec l'autorisation suivante : Vous pouvez utilisez des parties ou l’ensemble de ce document, aussi longtemps que vous en attribuez le crédit au livre One Lord & One God et au site internet [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

2. Une étude des apparitions de l’ange de l’Éternel révèle que parfois on s’adresse à lui comme à un ange et parfois on s’adresse à lui comme à « l’Éternel » ou à « Dieu » (voir Genèse 16:13 et Juges 6:16). La règle juive qui s’applique aux médiateurs explique pourquoi il en est ainsi. Selon cette règle, le médiateur est regardé comme étant la personne qu’il représente elle-même. Une bonne description nous est donnée de cela dans The Encyclopedia of Jewish Religion:

Médiateur (Hébreu Shaliah): Le point essentiel regardant la règle juive de médiation est exprimé dans ce dicton, « le médiateur représentant une personne est vu comme étant la personne elle-même » (Ned. 72b; Kidd. 41b). C’est pourquoi tout acte commis par un médiateur dûment appointé est regardé comme ayant été commis par la personne l’ayant appointé, cette personne portant alors l’entière responsabilité de cet acte et le médiateur étant déchargé de toute responsabilité en la matière. [3]
Dans les textes où l’ange est appelé « Dieu » ou « l’Éternel », il est important de remarquer qu’il est cependant toujours identifié comme étant un ange. Ce point est important car Dieu n’est jamais désigné comme étant un ange. Ainsi si une entité est appelé « Dieu », mais est clairement identifiée comme étant un ange, il doit y avoir une raison. Dans le récit tiré de la Genèse et cité précédemment l’ange est clairement identifié comme étant un ange à quatre reprises. Pourquoi le texte affirmerait-il donc que l’Éternel parla à Agar? Si il en est ainsi, c’est parce que, étant médiateur et messager de Dieu, l’ange parlait pour Dieu et le message qu’il transmettait émanait de Dieu. La même idée est présente lorsque « Dieu » est dit avoir « visité » Son peuple, alors qu’en fait Il lui a envoyé Sa bénédiction (voir le commentaire pour Luc 7: 16). Dieu ne s’est pas présenté en personne, mais une personne qui ne serait pas familière avec la culture de l’époque pourrait conclure, d’après le texte, que c’est pourtant ce qu’Il fit. Il est également clair que les personnes auxquels l’ange est apparu, affirment bel et bien avoir à faire à l’ange de Dieu. Gédéon s’exclame, « j’ai vu l’ange de l’Éternel face à face » (Juges 6: 22).

Il y a des preuves bibliques concluantes qui démontrent que les messagers ou représentants de Dieu sont appelés « Dieu » (voir le commentaire pour Hébreux 1:8 ). Ce fait est important, car si des représentants de Dieu sont qualifiés de « Dieu », alors le seul moyen de distinguer Dieu de Ses représentants nous vient du contexte même du texte. Nous avons déjà vu que quand l’ange de l’Éternel est appelé « Dieu », une lecture attentive du texte permet de déterminer que le médiateur est en fait un ange.




II] LES SÉRAPHINS
Le nom de «séraphin» apparait uniquement dans le livre d'Isaïe : Esaie 6 (*)
Dans ce descriptif sommaire, ils sont plusieurs, ont chacun SIX ailes, UNE face, ont des pieds, des mains, s'adressent l'un à l'autre par des «Saint, saint, saint est l’Éternel des armées ! toute la terre est pleine de sa gloire ! (Isaïe 6:3)», peuvent s'adresser aux humains.

D'après ce descriptif précis, on retrouve ces mêmes créatures à six ailes et une face sous le noms d'êtres vivants dans le livre de l'Apocalypse (*). Autres Versions du texte (*).
Jean voit quatre êtres vivants qui sont des séraphins, créatures à six ailes, glorifiant Dieu le Tout-Puissant.
Les quatre êtres vivants ont chacun six ailes, et ils sont remplis d'yeux tout autour et au dedans. Ils ne cessent de dire jour et nuit: Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant, qui était, qui est, et qui vient! (Apocalypse 4:8 )

Ces séraphins ont un rang bien spécifique et des actions particulières notées dans le livre de l'Apocalypse.
Dans leur position hiérarchique, ils sont au milieu et autour du trône.
Dans leur fonction, ils donnent des ordres qui sont exécutés, transmettent des jugements, glorifient sans cesse le Dieu Tout-Puissant.
♦ Ces séraphins possèdent une grande autorité spirituelle car les chevaux révélés lors du descellement des quatre premiers sceaux par l'Agneau répondent à leur injonction.
Chacun des quatre séraphins appelle l'un des «quatre chevaux de l'Apocalypse», par un ordre :Viens ! (*), et ces entités apparaissent.
On voit même la Mort accompagnée du Séjour des morts qui se présente à l'ordre du quatrième séraphin.
Ils ordonnent à ces entités spirituelles puissantes, donc les séraphins ont autorité sur ces «quatre chevaux et ceux qui les montent» ce qui leur confère un rang supérieur.
Chaque cheval est la symbolique d'un corps d'armée angélique chargé d'exécuter le Jugement Divin sur la terre. Ce sont ces anges rebelles gardés pour le «Jugement dernier» révélés par l'apôtre Pierre(2Pi.2.4).
♦ A la voix des séraphins : "Saint, saint saint..." et "Amen", les 24 vieillards se prosternent et adorent Dieu.
♦ L'un des séraphins donnera aussi les sept coupes de la colère de Dieu aux sept anges.
Ce dernier point montre que dans la hiérarchie, les séraphins sont au dessus de ces sept anges qui répandront les sept coupes de la colère.

Concernant les degrés savoir la hiérarchie.
La vision de Jean n'est pas verticale comme celle d'Ézéchiel, mais horizontale et ce qui détermine le rang, l'autorité et la supériorité c'est :
♦ la dignité des entités citées dans le texte,
♦ la proximité desdites entités par rapport au trône.

Le trône désigne le plus haut degré et la plus haute dignité et Celui qui est ASSIS sur le trône est l'autorité suprême.
Dans cet ordre des degrés on retrouve :
Le trône; le milieu du trône; au milieu et autour du trône; autour du trône; devant le trône. 

Le matériau d'aspect du personnage assis sur le trône n'est pas l'airain poli, comme le personnage décrit par Ézéchiel, mais celui d'une pierre de jaspe et de sardoine. Certaines versions disent de jaspe et cornaline. Un arc en ciel couleur émeraude entoure le trône.

Selon ces critères de degré, la hiérarchie vient dans ce rang :
1) UN personnage assis sur le trône, le Tout-Puissant, celui qui était, qui est et qui vient, symbolisé par une pierre de jaspe et de sardoine,
2) L' Agneau immolé et SEUL DIGNE du livre au sept sceaux, au milieu du trône et des quatre séraphins, au milieu des 24 vieillards,
3) Les séraphins au milieu et autour du trône,
4) Les 24 vieillards autour du trône,
5) Les sept archanges devant le trône,
6) Une mer de verre semblable à du cristal devant le trône.


Suite à ce descriptif, un éclaircissement s'impose :
Les Séraphins vus par Isaïe sont-ils les Chérubins vus par Ézéchiel ?
◙ Première démonstration :
En se basant sur cette Chronologie des Prophètes sur Wikipédia (*), nous plaçons approximativement :
• La prophétie d'Isaïe 6 remontant à la mort du roi Ozias, vers -750 à -733 avant Jésus-Christ.
• Le prophétie d'Ézéchiel 1 parle de Jojakin, on se retrouve vers -595 avant Jésus-Christ.
• Le livre de la révélation vue par Jean, on le situe entre les années 86 à 96 après Jésus-Christ.

Ayant situé les prophéties par rapport à leur époque nous calculons que :
• Isaïe voit des créatures possédant SIX ailes, UNE face chacune,... disant des " saint, saint , saint..."
• Ézéchiel quelques 147 ans après lui voit des créatures possédant QUATRE ailes, QUATRE faces chacune... et ne disant rien.
• Jean quelques 833 ans après Isaïe et 686 ans après Ézéchiel, voit des créature à SIX ailes, UNE face chacune, criant nuit et jour et sans cesse des " saint, saint, saint..."

Ainsi, dans cette chronologie, on passe:
○ de créatures à SIX ailes, UNE face (Esaie),
○ pour des créatures à QUATRE ailes, QUATRE faces (Ézéchiel),
○ pour retrouver les créatures à SIX ailes, UNE face (Jean).

Donc il y a bien deux types de créatures, car la vision céleste d'Ézéchiel qui est consécutive à celle d'Esaie mentionne bien des êtres vivants différents.
En effet, s'il s'agissait des mêmes créatures, Ézéchiel aurait vu six ailes, une face comme Esaie avant lui et Jean après lui.
Cependant, il voit quatre ailes, quatre faces et aucune des créatures d'Ézéchiel ne prononce le fameux " Saint, Saint, Saint ..." caractéristique des Séraphins.

◙ Seconde démonstration :
Nous savons en outre que les chérubins sont créatures célestes. La bible les mentionne en gardiens des "portes du Ciel" empêchant l'accès à l'arbre de vie, fermant du même coup l'accès aux cieux.
Dans le tabernacle et le temple terrestre, ils sont représentés de plusieurs manières, sur les tapis, le voile bleu, sur le propitiatoire, dans le Saint des saints. On les voit toujours dans une symbolique de gardiens veillant et se situant entre le saint et le profane, entre le ciel et la terre par le voile.
L'écriture révèle que le voile bleu était le symbole de la chair de Christ et quand Jésus mourut à Golgotha, ce voile se déchira dans le temple terrestre et Christ entra dans le ciel.
Ce voile qui s'est déchiré exprime que les chérubins placés aux "portes des cieux" s'écartèrent, pour laisser entrer le Souverain Sacrificateur céleste selon l'ordre de Melchisédek, savoir Jésus-Christ, ce qui signifiait aussi la fin du sacerdoce terrestre selon l'ordre d'Aaron.
On comprends donc que les chérubins font la jonction de la terre aux cieux et que pour atteindre les cieux, il faut passer par eux. De sorte qu'on ne peut pas les retrouver agissant sur un plan supérieur dans les cieux.
Spirituellement le témoignage rendu par les visions ne place aucun d'entre eux au dessus de l'Éternel, en face de lui, autour de lui mais bien en dessous de lui comme le montre la vision d'Ézéchiel.
Donc dans la vision d'Esaïe, il ne pouvait pas s'agir de chérubins au dessus de l'Éternel.
Textes de support de la démonstration (*):
Hébreux9:1 La première alliance avait aussi des ordonnances relatives au culte, et le sanctuaire terrestre.
2  Un tabernacle fut, en effet, construit. Dans la partie antérieure, appelée le lieu saint, étaient le chandelier, la table, et les pains de proposition.
3  Derrière le second voile se trouvait la partie du tabernacle appelée le saint des saints,
4  renfermant l’autel d’or pour les parfums, et l’arche de l’alliance, entièrement recouverte d’or. Il y avait dans l’arche un vase d’or contenant la manne, la verge d’Aaron, qui avait fleuri, et les tables de l’alliance.
5  Au-dessus de l’arche étaient les chérubins de la gloire, couvrant de leur ombre le propitiatoire. Ce n’est pas le moment de parler en détail là-dessus.
6  Or, ces choses étant ainsi disposées, les sacrificateurs qui font le service entrent en tout temps dans la première partie du tabernacle ;
7  et dans la seconde le souverain sacrificateur seul entre une fois par an, non sans y porter du sang qu’il offre pour lui-même et pour les péchés du peuple.
8 Le Saint-Esprit montrait par là que le chemin du lieu très saint n’était pas encore ouvert, tant que le premier tabernacle subsistait.
9  C’est une figure pour le temps actuel, où l’on présente des offrandes et des sacrifices qui ne peuvent rendre parfait sous le rapport de la conscience celui qui rend ce culte,
10  et qui, avec les aliments, les boissons et les diverses ablutions, étaient des ordonnances charnelles imposées seulement jusqu’à une époque de réformation.
11  Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir ; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n’est pas construit de main d’homme, c’est-à-dire, qui n’est pas de cette création ;
12  et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle.


***
Hébreux 10 :19 Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire
20  par la route nouvelle et vivante qu’il a inaugurée pour nous au travers du voile, c’est-à-dire, de sa chair,
21  et puisque nous avons un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu,
22  approchons-nous avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi, les cœurs purifiés d’une mauvaise conscience, et le corps lavé d’une eau pure.
Toutes les fois ou l'écriture donne une vision spirituelle des chérubins avec l'Éternel, ils sont en dessous de l'Éternel.
Quelques textes sur ce point particulier (*):
2Sa 22:11  Il était monté sur un chérubin, et il volait, Il paraissait sur les ailes du vent.
2Ro 19:15  à qui il adressa cette prière: Éternel, Dieu d’Israël, assis sur les chérubins !
Ps 18:10 Il était monté sur un chérubin, et il volait, Il planait sur les ailes du vent.Parais dans ta splendeur, Toi qui es assis sur les chérubins !
Ps 99:1  L’ Éternel règne : les peuples tremblent ; Il est assis sur les chérubins: la terre chancelle.
Esa 37:16  Éternel des armées, Dieu d’Israël, assis sur les chérubins !

En réponse à notre interrogation: Non, les Séraphins ne sont pas les Chérubins.


De l'ensemble de ces visions, il apparait que :
Les séraphins et les chérubins semblent identiques cependant ils n'ont pas la même morphologie ni la même position hiérarchique dans le ciel.
Il n'y a pas de hasard si l'on voit des créatures à quatre ailes et quatre faces d'une part, et d'autres à six ailes et une face, ce qui suggère une élévation spirituelle dans le rang des séraphins par rapport aux chérubins.
Ce point là, sera démontré un peu plus loin dans notre étude.


Dressons un rapide inventaire des différences entre les visions :
■ Celui qui est assis sur le trône vu par Jean est le Tout-Puissant, le Dieu Créateur, d'aspect d'une pierre de jaspe et de sardoine et non pas comme Ézéchiel qui voit "une image de la gloire de l'Éternel" avec un personnage entouré d'airain et dans de l'airain,
■ Au milieu et autour du trône vu par Jean se trouvent des séraphins créatures à SIX ailes alors que sous le trône vu par Ézéchiel se trouvent des chérubins créatures à QUATRE ailes,
■ Les séraphins ont UNE face chacun, les chérubins ont QUATRE faces chacun,
■ Les séraphins crient des " saint, saint, saint...", aucun des chérubins ne parlent,
■ Ézéchiel révèle des roues (tourbillons) de chrysolite pour les chérubins, il n'y en a aucune pour les séraphins,
■ Il y a en outre les 24 vieillards et les sept archanges dans la vision de Jean.
■ Les propos des Séraphins dans les deux visions méritent notre attention :
Saint, saint, saint est l’Éternel des armées ! toute la terre est pleine de sa gloire !(Isaïe 6:3)
Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant, qui était, qui est, et qui vient !(Apoc.4:8 )

► En Esaie, les séraphins donnent gloire à L' Éternel des armées, le Dieu d'Israël.
De quelle armée s'agit-il ?
C'est l'armée céleste, donc on est en face de celui qui commande à l'armée céleste. Notre étude sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], révèle fort bien ce dernier.
L'expression utilisée par les séraphins ici ramène la gloire de l'Éternel des armées, au terrestre : "toute la terre est pleine de sa gloire" ou " la plénitude de toute la terre, sa gloire ".
On observe que la gloire de l'Éternel des armées, le Dieu d'Israël est en rapport avec l'ensemble des choses terrestres.
Les séraphins utilisent le qualificatif «des armées» pour montrer que ce Dieu est le Chef des armées.
La symbolique des quatre chérubins et des quatre tourbillons ou «roues» vues par Ézéchiel lui a bien souvent valu l'appellation de «Char de l'Éternel».
On visualise ici un Dieu en chef des armées ou de l'armée céleste sur son char céleste.

► En Apocalypse, le terrestre disparait et fait place à une vision montrant le Tout-Puissant, Celui qui existe de par lui même et qui est le maître de toute la création, car la suite du texte dit : 9  Quand les êtres vivants rendent gloire et honneur et actions de grâces à celui qui est assis sur le trône, à celui qui vit aux siècles des siècles, 10  les vingt-quatre vieillards se prosternent devant celui qui est assis sur le trône, et ils adorent celui qui vit aux siècles des siècles, et ils jettent leurs couronnes devant le trône, en disant:
11  Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire et l’honneur et la puissance ; car tu as créé toutes choses, et c’est par ta volonté qu’elles existent et qu’elles ont été créées.


On n'est aucunement ici dans le cadre d'un Dieu des armées dont «la gloire est la plénitude du terrestre», mais d'un Dieu Tout-Puissant qui a créé toutes choses, par la volonté duquel toutes choses existent et ont été crées et qui est Celui qui remplit tout en tous.
Ici on est face au Tout-Puissant Dieu CRÉATEUR qui reçoit la GLOIRE non pas parce qu'il remplirait toute la terre mais parce qu'il remplit TOUTES CHOSES et que toutes choses subsistent par sa seule volonté.

Le rapport est de facto sans aucune commune mesure.
Il ne s'agit donc pas des mêmes personnages car venant des séraphins, dont nous avons montré l'autorité, la véracité, l'intégrité, l'authenticité du témoignage, leur langage au cours des siècles n'aurait pas changé à l'égard d'un même personnage car Dieu le Père est immuable.
Les séraphins par ces deux expressions ne se sont pas adressés à un seul et même personnage assis sur son trône, mais bien à deux personnages distincts et différents et assis sur leur trône respectif.

Il y a donc bien deux trônes différents car le personnage présenté par Ézéchiel n'est pas le personnage présenté par Jean à cause, de ce que disent les séraphins, des matériaux symbolisant chacun des personnages assis sur leur trône, des réalités célestes autour d'eux, des appellations et de la symbolique composant leur environnement.


Ce titre "Le vol du séraphin" tiré du livre d'Esaie 6 nous amène donc à visualiser une chose capitale qui confirme l'ensemble des points que nous avons développés précédemment :

Question: D'où sort le séraphin qui touche les lèvres d'Isaïe avec la pierre ardente ?
Il est écrit :
1 L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé, et les pans de sa robe remplissaient le temple. 2  Des séraphins se tenaient au-dessus<04605> (*) de lui ; Autres versions (*)

Réponse : Le séraphin sort du dessus de l'Éternel.

En effet, Isaïe voit un trône très élevé, sur ce trône est assis l' Éternel des armées, le Dieu d'Israël.
Cependant au-dessus <04605> (*) de l'Éternel des armées, le Dieu d'Israël se trouvent d'autres entités célestes : Les Séraphins.

Nous avons déjà défini que selon la position des entités nommées, selon leur rang et leur degré.
Que fait donc l'Éternel des armées, le Dieu d'Israël, au dessous des séraphins ?
Il est assis sur son trône et règne sur la terre toute entière.
Et ce point est capital, car cela montre que les séraphins à cause de leur positionnement «au dessus de...», sont supérieurs en autorité, en dignité, en puissance, à celui qui est l'Éternel des armées, le Dieu d'Israël.

En effet, si l'Éternel des armée le Dieu d'Israël, était le Véritable Dieu créateur, le Tout-Puissant, savoir Celui qui est révélé par Jésus-Christ et vu en vision par Jean, il ne serait pas en dessous des séraphins.
Isaïe l'aurait vu dans le cadre de la vision horizontale assis sur son trône avec les séraphins au milieu et autour du trône comme dans la révélation de Jean ce qui équivaut à voir dans la vision verticale les séraphins au dessous du Tout-Puissant.
Or dans sa vision, Isaïe voit les séraphins AU DESSUS de l'Éternel des armées.

De plus, la révélation d'Ézéchiel montre l' Éternel des armées, le Dieu d' Israël assis sur son trône mais au dessus de chérubins et non pas de séraphins.
Or, nous avons déjà démontré que les séraphins ne sont pas les chérubins et que les séraphins sont plus élevés dans le rang que les chérubins.

De ce fait, les chérubins étant en dessous de l'Éternel (Ézéchiel) et les Séraphins au dessus de l'Éternel (Esaie), on en conclu que les séraphins sont en autorité non seulement sur les chérubins mais encore sur l'Éternel des armées.
En effet, les séraphins selon la vision des degrés de Jean sont au troisième rang d'autorité et il est impensable que le véritable Dieu Tout-Puissant soit vu en dessous d'une de ses créatures.


En résumé :
Nous avons reconnu que l'aspect symbolisant l'Éternel des armées, le Dieu d' Israël est l'airain poli et l'aspect symbolisant le Dieu Tout-Puissant et créateur est la pierre de  jaspe et de sardoine.

Or il est sans conteste que l'airain poli est moindre que la pierre de jaspe et de sardoine.

D'où la hiérarchie avec les degrés suivants :

Jean avec une vision horizontale
1Du Dieu créateur d'aspect de jaspe et de sardoine assis sur son trône enveloppé d'émeraude,
2L' Agneau au milieu du trône, au milieu des séraphins, au milieu des 24 vieillards,
3Quatre séraphins ou êtres vivants au milieu et autour du trône,
424 vieillards  ou anciens autour du trône,
5Sept archanges ou esprit, ou lampes ardentes devant le trône,
6Une mer de verre comme du cristal devant le trône symbolisant le ciel
Ézéchiel avec une vision verticale
7De l'image de la gloire de l'Éternel des armées entouré et dans de l'airain poli assis sur son trône de saphir,
8Un ciel de cristal resplendissant,
9Quatre Chérubins au côté desquels il y a quatre roues de chrysolite symbole du Char Céleste.

On retrouve bien DEUX trônes, deux personnages célestes différents en compagnie de deux réalités angéliques différentes, l'une supérieure à l'autre, les séraphins étant de rang supérieur aux chérubins.

De sorte que l'on distingue parfaitement que :
L' Éternel des armées, le Dieu d'Israël assis sur son trône est au dessus des Chérubins mais en dessous des Séraphins qui sont au milieu et autour du trône du Dieu véritable, le Tout-Puissant, le créateur de toutes choses.

Conclusion :
Il y a :
• d'un coté Dieu Le Père, le Tout-Puissant, celui qui est, qui était et qui vient, le créateur de toutes choses et par la volonté duquel toutes choses sont et qui demeure celui qui remplit toute chose
• d'un autre côté l' Éternel des armées, le Dieu des Israélites celui dont la gloire remplit la terre entière.

Ce qui démontre que le Dieu Véritable, Dieu Le Père n'est pas l 'Éternel des armées, le Dieu des Israélites et que Dieu le Père, est plus grand que l' Éternel des armées, le Dieu des Israélites. Le Dieu des Israélites apparait comme un «Dieu local».

On est dans un rapport du Dieu Créateur, à un Dieu qui ne l'était pas de sa nature mais qui était un ange médiateur selon qu'il est écrit :
Ga 4:8  Autrefois, ne connaissant pas Dieu, vous serviez des dieux qui ne le sont pas de leur nature.
De sorte que là où Dieu le Père est le créateur, celui qui fut appelé l'Éternel des armées, le Dieu d'Israël a été l'une de ses créatures.
On est dans un rapport d'ombre à réalité, de préfiguration à Vérité, d'ange médiateur à seul Vrai Dieu.

Que Dieu le Père bénisse nos cœurs dans la révélation de sa connaissance.

Bien à vous tous !


Dernière édition par Admin le Ven 6 Déc 2013 - 17:57, édité 7 fois
avatar
Admin
Fondateur

Messages : 64
Date d'inscription : 07/07/2013
Localisation : Martinique

Voir le profil de l'utilisateur http://lerenouveauspirituel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum